Hojicha en poudre

Le thé vert de Hojicha en poudre est un thé japonais fabriqué à partir de feuilles de thé vert torréfiées. Une fois mélangée à l’eau, la poudre Hojicha se distingue par une texture crémeuse et riche. La poudre Hojicha produit un latté très crémeux. La maison de thé Sakao de Shizuoka travaille depuis 3 générations pour perfectionner et préserver l’art du thé et pour offrir une expérience riche et aromatique aux amateurs de thé. Si vous recherchez un goût savoureux et de qualité, optez pour ce délicieux Hojicha en poudre de Sakao.

  • Hojicha en poudre provenant de Uji, Kyoto (50gr)
  • Prix ordinairement 11.95$
  • Rabais 10% pour la communauté de õluna: code promo oluna10 lors de l’achat

$10.76

Le Hojicha en poudre de Sakao est une poudre de thé vert torréfié japonais qui donne au thé la couleur du café.

Les feuilles de ce thé vert ont été grillées à haute température, ce qui donne au thé une couleur de café et une agréable saveur de noisette. À cause de ce processus de cuisson, le Hojicha est très faible en caféine. Ce thé est idéal pour accompagner les repas et parfait pour être bu le soir.

Préparation:

1) Mettre le thé dans un bol à thé. 1 cuillère à thé (soit environ 5g) pour 1 personne.

2) Verser l’eau (60 ml) à 90-95 degrés dans le bol à thé.

3) Fouetter le thé soit avec un fouet à thé (chasen) ou avec un mélangeur électrique.

Tradition familial 

L’arrière-arrière-grand-père de Reina exportait déjà du thé de Shizuoka à l’extérieur du Japon il y a plus d’un siècle. C’était le premier thé vert Japonais connu dans le monde.

Ensuite son arrière-grand-père a hérité de la plantation à Shizuoka, qu’il a ensuite légué à son grand-père Takejiro, qui a éventuellement épousé sa grand-mère Sonoko, fille d’un propriétaire de magasin de thé à Shinjuku, Tokyo avec lequel il avait travaillé un certain temps.
La grand-mère de Reina voyageait à l’étranger pour animer des cérémonies du thé, et a vu plusieurs photos de sa mère animant des cérémonies du thé lors de ses études aux États-Unis, où ses parents se sont rencontrés.

La famille est très exigeante sur leurs produits et Reina voulait être fiere ambassadrice d’une culture et d’un savoir-faire pluricentenaire. D’ailleurs, le logo d’entreprise représente la crête de la famille Sakao et qui s’appelle “Yokomokkou. Une crête, Mon (紋), est un emblème qui permet d’identifier un individu, une famille, une entreprise ou une institution au Japon. (Les crêtes ont commencé à être utilisées pendant l’ère Edo par les Samouraïs mais dès l’ère Meiji, leur usage a commencé à se démocratiser au Japon, notamment pour les logos des magasins ou brodés sur les kimonos pour identifier le kimono de chacun. )