Atelier de Matcha

L’atelier de Matcha est un beau voyage vers le japon pour en apprendre davantage sur le matcha.

Notre atelier d’une heure permet aux participants d’apprendre sur l’histoire de matcha, du processus de production de Matcha,  comment préparer le matcha traditionnellement, vivre une cérémonie du thé ‘Cha No Yu’ d’Urasenke, déguster du matcha de 4 grades différents et surtout se laisser emporter vers le Japon.

$99.95

L’atelier de Matcha est non seulement un beau voyage au Japon mais aussi Reina veut encourager les femmes entrepreneures japonaise à Montréal. Une belle découverte de ce rituel japonais.

Qui est Reina ?

Atelier Thé Matcha

 

Reina Sakao, quatrième génération de maison de thé au Japon est née dans une famille de thé. Son arrière-grand-père a commencé à exporter du thé à l’extérieur du Japon durant l’ère Meiji. Depuis, sa famille se dédie à offrir du thé vert Japonais authentique tant au Japon qu’à l’étranger. La famille Sakao continue fièrement de préserver ses savoirs et ses méthodes exclusives de traitement des feuilles de thé depuis plus de cent ans.

En plus d’importer une collection de thé qu’elle fournit à divers cafés, magasins, restaurants et clients individuels au Canada, Reina anime des cérémonies du thé japonaises, appelées cha-no-yu.

Elle a commencé à pratiquer la cérémonie du thé avec sa grand-mère à l’âge de 14 ans et est maintenant instructrice Urasenke de troisième niveau. Reina anime des cérémonies du thé dans le cadre de divers festivals, événements corporatifs et événements privés au Canada et au Mexique et elle a également commencé à offrir un atelier de Matcha virtuellement.

Elle a décidé d’adopter le surnom de « Madame Matcha » il y a peu. Bien sûr, ça ne veut pas dire qu’elle partage uniquement sa passion pour le matcha, en fait,  c’est surtout synonyme d’une personne qui représente le japon en général. Car le monde du thé va au-delà du matcha, pourtant très emblématique. Au fil des années, elle est devenue une experte qui apprécie de partager la culture japonaise à travers le Cha No Yu. J’ai fondé la branche de la Maison de thé, originellement située à Tokyo, à Montréal, pour offrir des produits de thé japonais dont elle est fière et pour poursuivre la tradition aussi bien de ma famille comme la 4ème génération de cette maison de thé.

Sa mission, telle que elle la voit, est non seulement de faire découvrir la culture du thé mais aussi la culture japonaise plus largement. Elle pense sincèrement qu’un moment zen, surtout en ces temps de pandémie, est un beau cadeau à se faire. Créer une occasion, célébrer la beauté d’un instant, prendre soin de soi, c’est ce que nous offre le Cha No Yu, et peu importe d’où l’on vient ou ce que l’on fait, c’est ce vers quoi elle veut tendre et faire découvrir.

Tradition familial 

L’arrière-arrière-grand-père de Reina exportait déjà du thé de Shizuoka à l’extérieur du Japon il y a plus d’un siècle. C’était le premier thé vert Japonais connu dans le monde.

Ensuite son arrière-grand-père a hérité de la plantation à Shizuoka, qu’il a ensuite légué à son grand-père Takejiro, qui a éventuellement épousé sa grand-mère Sonoko, fille d’un propriétaire de magasin de thé à Shinjuku, Tokyo avec lequel il avait travaillé un certain temps.
La grand-mère de Reina voyageait à l’étranger pour animer des cérémonies du thé, et a vu plusieurs photos de sa mère animant des cérémonies du thé lors de ses études aux États-Unis, où ses parents se sont rencontrés.

La famille est très exigeante sur leurs produits et Reina voulait être fiere ambassadrice d’une culture et d’un savoir-faire pluricentenaire. D’ailleurs, le logo d’entreprise représente la crête de la famille Sakao et qui s’appelle “Yokomokkou. Une crête, Mon (紋), est un emblème qui permet d’identifier un individu, une famille, une entreprise ou une institution au Japon. (Les crêtes ont commencé à être utilisées pendant l’ère Edo par les Samouraïs mais dès l’ère Meiji, leur usage a commencé à se démocratiser au Japon, notamment pour les logos des magasins ou brodés sur les kimonos pour identifier le kimono de chacun. )

Que ce soit d’ailleurs à travers le thé, les théières, Boîte découverte Matcha que Reina propose dans la boutique en ligne, ou les services de cérémonie du thé qu’elle offre, elle a toujours hâte et plaisir de voir plus de gens s’intéresser à leur culture d’origine.